Obama prône une approche équilibrée sur le budget américain

Avec Reuters

— 

Barack Obama a plaidé lundi pour une «approche équilibrée» entre démocrates et républicains afin de régler le contentieux budgétaire aux Etats-Unis, qui a conduit vendredi au gel de 85 milliards de dollars de fonds publics.
Le ton auparavant acrimonieux s'est adouci ces derniers jours et le président démocrate a pris contact avec des représentants du parti républicain au Sénat, Susan Collins (Maine) et Tom Coburn (Oklahoma).

Au cours du week-end, Barack Obama avait déjà pris contact avec des membres du Grand Old Party et évoqué avec eux la question d'une réduction des dépenses relatives aux programmes sociaux comme Medicare, l'assurance-santé des plus de 65 ans.

«Je continuerai de chercher des partenaires dans l'autre camp afin que nous puissions aboutir à une approche équilibrée combinant réduction des dépenses, recettes et réforme des programmes car tout le monde sait que c'est la bonne manière de procéder», a déclaré lundi le président américain avant une réunion gouvernementale.

Le gel des 85 milliards de fonds publics pendant six mois, jusqu'au 1er octobre, est la conséquence d'une mesure automatique adoptée durant l'été 2011 qui était censée inciter républicains et démocrates à s'entendre sur les moyens de réduire le déficit, ce qui n'a pas été le cas. La moitié des fonds touchés concernent le budget de la Défense.

Les républicains majoritaires à la Chambre des représentants affichent de leur côté leur volonté d'éviter une nouvelle crise à l'approche de la prochaine échéance, celle du 27 mars, après laquelle l'Etat fédéral ne sera théoriquement plus financé.