Vatican: Les cardinaux veulent être informés sur les «affaires»

Avec Reuters

— 

Plus de 140 cardinaux de l'Eglise catholique se sont réunis ce lundi au Vatican pour plusieurs jours de «congrégations générales», réunions préparatoires au concile qui désignera, probablement la semaine prochaine, le successeur du pape Benoît XVI.

Dès le premier jour, ils ont demandé à être informés sur le rapport secret remis à Benoît XVI après le scandale du VatiLeaks l'an dernier et qui porterait sur des affaires de corruption, de mauvaise gestion et de rivalités au sein du Vatican.

Un besoin de transparence

«Ils veulent être informés sur ce rapport mais c'est un document très volumineux et qui techniquement doit rester secret», a dit l'un des cardinaux présents, qui a requis l'anonymat. Il n'a pas précisé si cette demande avait été faite officiellement durant les sessions ou simplement lors de discussions informelles.

Le rapport a été rédigé l'an dernier par trois cardinaux, présents aux congrégations générales mais qui, âgés de plus de 80 ans, ne participeront donc pas à l'élection du 266e chef de l'Eglise catholique. Benoît XVI a décidé que le document ne serait remis qu'à son successeur, mais un responsable du Saint-Siège a indiqué que ses rédacteurs, sans trahir le secret, pourraient «avec discernement» donner quelques indices nécessaires pour éclairer leurs pairs.