Monde

Les rebelles syriens veulent punir les pillards dans leurs rangs

Les rebelles syriens ont annoncé ce vendredi avoir arrêté et emprisonné six combattants rebelles accusés de s'être livrés à des pillages dans un quartier palestinien du sud de Damas.

Les arrestations ont été annoncées dans une vidéo diffusée par la brigade Soukour al Joulan (les Faucons du Golan) et confirmée à Reuters par un commandant rebelle d'une autre unité de combat, la brigade Hajar al Assouad.

Maitien de l'ordre difficile

Ces six combattants, qui prétextaient chercher des armes cachées, ont été pris en flagrant délit de vol et de pillages dans des habitations du quartier de Yarmouk, qui abrite des milliers de réfugiés palestiniens et théâtre de violents combats. «Nous prévenons tous les groupes armés qui se réclament de l'Armée syrienne libre que nous punirons quiconque commet des actes contraires à la loi», a averti dans la vidéo Abou Fahd, commandant la brigade Soukour al Joulan.

Ces arrestations traduisent les difficultés rencontrées par les rebelles pour maintenir l'ordre dans les zones tombées sous leur contrôle, ainsi que les rivalités qui opposent les différentes brigades de l'Armée syrienne libre (ASL).