Ban Ki-moon pour des discussions sur des casques bleus au Mali

Avec Reuters

— 

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a déclaré ce vendredi que des discussions devaient avoir lieu le plus rapidement possible sur le déploiement d'une force de maintien de la paix de l'ONU au Mali.

«L'idée de déployer des opérations de maintien de la paix des Nations unies, de transformer la mission de soutien au Mali, la Misma, fait actuellement l'objet de discussions sérieuses», a déclaré Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse à Genève. «Depuis que j'ai reçu une lettre du président (malien) par intérim (Dioncounda) Traoré me demandant, à moi et au Conseil de sécurité, de déployer l'opération onusienne de maintien de la paix, je pense que cela devrait être discuté aussitôt que possible».

Jeudi, les chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont demandé la transformation le plus rapidement possible de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma, à ossature africaine) en une force de maintien de la paix des Nations unies, appuyant les appels lancés en ce sens par la France. La transformation de la Misma en une force de maintien de la paix des Nations unies, qui serait éligible à des financements du Département des opérations de maintien de la paix de l'Onu, nécessite un vote du Conseil de sécurité.