Egypte: Un chef de l'opposition refuse de voir Kerry et dénonce des pressions

avec AFP

— 

Un chef de file de l'opposition égyptienne, Hamdeen Sabahi, a indiqué avoir refusé, avec un autre opposant de renom, Mohamed ElBaradei, de rencontrer le secrétaire d'Etat américain John Kerry, en visite ce week-end au Caire, en raison des pressions de Washington.
Un chef de file de l'opposition égyptienne, Hamdeen Sabahi, a indiqué avoir refusé, avec un autre opposant de renom, Mohamed ElBaradei, de rencontrer le secrétaire d'Etat américain John Kerry, en visite ce week-end au Caire, en raison des pressions de Washington. — Gianluigi Guercia AFP

Un chef de file de l'opposition égyptienne, Hamdeen Sabahi, a indiqué avoir refusé, avec un autre opposant de renom, Mohamed ElBaradei, de rencontrer le secrétaire d'Etat américain John Kerry, en visite ce week-end au Caire, en raison des pressions de Washington. Hamdeen Sabahi a indiqué tard jeudi que lui et Mohamed ElBaradei refusaient les pressions américaines visant à convaincre l'opposition de revenir sur sa décision de boycotter des élections législatives, qui doivent s'étaler sur deux mois à partir du 22 avril.

Le président américain Barack Obama a affirmé mardi au président egyptien Mohamed Morsi qu'il était «responsable de la protection des principes démocratiques» lors d'une conversation téléphonique, selon la présidence américaine. De même source, Barack Obama a encouragé Mohamed Morsi «et tous les groupes politiques égyptiens à oeuvrer au consensus et à faire progresser la transition politique».