Monde

La Russie critique l'aide accrue de l'Occident aux insurgés

La Russie a estimé ce vendredi que l'aide directe à l'opposition syrienne décidée la veille à Rome par les pays occidentaux encouragera les «extrémistes».

«Les décisions prises à Rome, ainsi que les déclarations faites là-bas, encouragent directement dans la lettre comme dans l'esprit les extrémistes à chercher à s'emparer du pouvoir par la force», a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch.

Lors d'une conférence des «Amis de la Syrie» jeudi à Rome, les Etats-Unis se sont engagés à fournir pour la première fois une aide directe aux rebelles, sans toutefois livrer à ceux-ci les armes qu'ils demandaient.

Washington va plus que doubler son aide civile à l'opposition, en débloquant 60 millions de dollars supplémentaires. L'aide américaine aux réfugiés syriens, qui s'est élevée à 365 millions de dollars depuis le début du conflit, transitait jusqu'à présent par les organisations humanitaires.