Monde

Italie: Coup dur pour l'Europe et l'euro, craint le centre gauche

Si les projections qui donnent un Parlement divisé se confirment, l'Italie va entrer dans une période d'instabilité politique qui affectera l'Union européenne et l'euro, a estimé ce lundi un responsable de la coalition de centre gauche. Les premières projections donnent la coalition de centre droit de Silvio Berlusconi en tête dans plusieurs régions clés pour contrôler la chambre haute du Parlement italien, le centre gauche ayant de son côté remporté les législatives, selon les sondages sortie des urnes.

Réagissant à ces chiffres qui créditent le centre droit et le Mouvement 5 étoiles de l'humoriste Beppe Grillo de la majorité des suffrages, Enrico Letta, numéro deux du Parti démocratique (centre gauche), a déclaré : «Si ces résultats sont confirmés, alors 55 à 60% des électeurs italiens auront voté brutalement contre l'euro, l'Europe, (la chancelière allemande Angela) Merkel et l'Allemagne.» «Ce vote peut porter un coup très dur à l'Europe», a-t-il ajouté sur la RAI.

«C'est le début d'une semaine très difficile pendant laquelle un gouvernement stable aurait dû être formé pour guider le pays vers une sortie annoncée de la crise, mais au lieu de cela nous pourrions avoir un gouvernement complètement instable.»