Russie: Panne de moteur au décollage pour un avion Soukhoï Super Jet 100

Reuters

— 

Un Soukhoï SuperJet 100 de la compagnie russe Aeroflot n'a pas pu décoller de l'aéroport Cheremetievo de Moscou en raison de la défaillance d'un moteur, rapporte lundi l'agence Interfax.

La série noire se poursuit pour le premier avion civil de l'ère post-soviétique, après le crash l'an dernier d'un appareil pendant un vol de démonstration en Indonésie - un accident attribué par les enquêteurs à une erreur de pilotage.

Quatre avions cloués au sol

Aeroflot, seule compagnie à posséder pour le moment cet appareil d'une capacité de 75 à 95 passagers, a également dû clouer au sol quatre de ses dix SuperJet au début du mois en raison de divers problèmes techniques.

Dimanche soir, le SuperJet qui devait rallier Kharkov, en Ukraine, est passé tout près de la catastrophe lorsque son moteur a coupé en pleine phase de décollage. Le pilote a pu interrompre à temps la procédure. De source proche de Soukhoï, on confirme que le moteur a connu une défaillance, attribué à un défaut de maintenance d'Aeroflot. La compagnie aérienne n'a pas souhaité répondre aux questions de Reuters.

Avec le SuperJet 100, Soukhoï espère rivaliser avec les autres constructeurs d'avions de transport régional dans le monde comme le Brésilien Embraer et le Canadien Bombardier.