Avant d'élargir à nouveau, il faudra régler la crise

©2006 20 minutes

— 

L'Europe communautaire, lancée en mars 1957 avec la signature du traité de Rome par six pays, s'est progressivement agrandie. Le dernier élargissement date du 1er mai 2004, avec l'arrivée dans l'UE de dix nouveaux pays à l'Est. Depuis, la France et les Pays-Bas ont voté « non » à la Constitution européenne, freinant durablement toute nouvelle intégration. Les entrées de la Bulgarie et de la Roumanie au 1er janvier prochain sont-elles les dernières ? En tout cas, les prochains candidats sur la liste (Croatie, Turquie, Macédoine) devront patienter, le temps que l'UE sorte de la crise institutionnelle dans laquelle elle est empêtrée, et qu'elle engage les réformes nécessaires pour pouvoir fonctionner à 27.

F. V.

« Il serait imprudent d'avoir d'autres Etats dans l'Union, à part la Roumanie et la Bulgarie, avant d'avoir réglé la question institutionnelle », a déclaré hier le président de la Commission, José Manuel Barroso.