Une bombe explose dans le nord du Nigeria, Boko Haram soupçonné

Avec Reuters

— 

Trois personnes ont trouvé la mort mercredi dans un attentat à la bombe à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, bastion de la secte islamiste Boko Haram, a annoncé l'armée. Dans un communiqué, elle a précise qu'un engin explosif improvisé (IED) avait sauté sur un rond-point au passage d'une patrouille de la force mixte armée-police (JTF) créée pour lutter contre la secte.

«La déflagration a provoqué la mort de trois civils, dont le poseur de bombe, et en a blessé deux autres», a précisé la JTF.