La guerre en Irak nourrit le terrorisme

©2006 20 minutes

— 

Alors que le début du ramadan, mois sacré pour les musulmans, a été synonyme en Irak d'attentats, les services secrets américains ont reconnu ce que nombre d'experts savent depuis longtemps : la guerre en Irak a contribué à engendrer une nouvelle vague de radicalisme musulman et a accru la menace terroriste. L'analyse, finalisée en avril et publiée dans la presse dominicale américaine, met à mal les thèses officielles du gouvernement Bush.