Collision en Allemagne: l'erreur était humaine

©2006 20 minutes

— 

Paradoxe. Alors que le Transrapid est un train sans conducteur, c'est l'erreur humaine qui est privilégiée dans l'enquête sur l'accident qui a fait 23 morts, vendredi en Allemagne. Selon le parquet d'Osnabrück, le train à sustentation magnétique, fleuron de la technologie allemande, n'aurait pas dû prendre le départ vendredi. En effet, les deux employés de la cellule de contrôle auraient dû s'apercevoir qu'un véhicule d'inspection se trouvait sur la voie.

L'accident est un nouveau coup dur pour ce train qui peut, en vitesse de pointe, rouler à 430 km/h, mais qui peine à trouver preneur en raison de son coût. Une seule ligne dans le monde est exploitée commercialement, entre Shanghaï et l'aéroport de Pudong, en Chine.