Des élus américains quittent Cuba les mains vides

Avec Reuters

— 

Une délégation d'élus américains a quitté Cuba mercredi après avoir été reçue par le président Raul Castro et d'autres membres de son administration. Rien n'indique que le sort d'Alan Gross, un Américain détenu depuis 2009 pour avoir installé des accès à internet, qui était l'objet principal de leur visite, ait fait l'objet d'un accord.

Les parlementaires se sont félicités du ton détendu de leurs interlocuteurs et de leur intention de poursuivre le dialogue. Le sénateur démocrate Patrick Leahy a toutefois annulé une conférence de presse prévue dans la matinée. «Nous avons rencontré le président Raul Castro et avons évoqué les obstacles persistants, ainsi que la nécessité d'améliorer les relations entre nos deux pays», écrit-il dans un bref communiqué.  Il regrette de devoir quitter l'île sans Alan Gross, mais ajoute que les chances de le ramener étaient minces. A son arrivé lundi, le sénateur avait dit avoir informé le président Barack Obama de cette visite. Patrick Leahy et Chris van Hollen, député du Maryland dont Alan Gross est résident, ont pu le rencontrer mardi à l'hôpital militaire de la Havane où il est retenu, selon un diplomate.