Syrie: Les rebelles menacent de bombarder le Hezbollah au Liban

© 2013 AFP

— 

Le général Selim Idriss, chef d'état-major de l'Armée syrienne libre (ASL, rebelles), a menacé mercredi d'attaquer les positions du mouvement chiite Hezbollah au Liban qu'il accuse de bombarder des localités tenues par les rebelles en Syrie.
Le général Selim Idriss, chef d'état-major de l'Armée syrienne libre (ASL, rebelles), a menacé mercredi d'attaquer les positions du mouvement chiite Hezbollah au Liban qu'il accuse de bombarder des localités tenues par les rebelles en Syrie. — Edouard Elias AFP

Le général Selim Idriss, chef d'état-major de l'Armée syrienne libre (ASL, rebelles), a menacé mercredi d'attaquer les positions du mouvement chiite Hezbollah au Liban qu'il accuse de bombarder des localités tenues par les rebelles en Syrie.

«Ce qui est nouveau cette semaine c'est que le Hezbollah a commencé à bombarder les villages autour de Qousseir à partir du territoire libanais et nous ne pouvons pas l'accepter (...) Nous avons annoncé hier que si cela ne cessait pas dans les 48 heures, l'ASL répondrait aux sources des tirs», a-t-il dit à l'AFP.