Les policiers égyptiens autorisés à porter la barbe

Avec Reuters

— 

La Haute Cour administrative du Caire a autorisé ce mercredi les policiers égyptiens à porter la barbe, souvent considérée comme un signe de piété dans le monde musulman.

Plusieurs dizaines d'agents ont été suspendus récemment pour avoir bravé cette interdiction implicite entrée en vigueur sous l'ex-président Hosni Moubarak, renversé le 11 février 2011.

Une décision définitive

Ils ont manifesté devant le ministère de l'Intérieur pour inviter son successeur Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans et lui-même barbu, à ordonner leur réintégration.

«La Cour a décidé (...) que les agents de police avaient le droit de se laisser pousser la barbe», a déclaré le juge Maher Abou al Enine, rejetant la requête du ministère de l'intérieur qui souhaitait continuer à faire appliquer l'interdiction.

Sa décision, qui confirme celle d'une juridiction inférieure, est définitive.