Un Britannique succombe au virus NCoV, proche de celui du Sras

Reuters

— 

Un Britannique a succombé au coronavirus NCoV, proche de celui du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère), ont annoncé ce mardi les autorités sanitaires du Royaume-Uni, ce qui porte à six le nombre de décès dus à cette maladie dans le monde.

Le NCoV, qui a été pour la première fois détecté chez l'homme il y a quelques mois, a jusqu'ici contaminé 12 personnes dans le monde, dont quatre en Grande-Bretagne. La plupart des malades vivaient au Moyen-Orient ou s'étaient rendues récemment dans cette région.

Même famille que le Sras

Ce nouveau coronavirus a fait l'objet d'une alerte de l'Organisation mondiale de la santé en septembre 2012. L'OMS signalait alors qu'un Qatari, qui s'était rendu en Arabie saoudite peu de temps auparavant, avait contracté le virus.

Le NCoV appartient à la même famille que le Sras, apparu en Chine en 2002, qui a tué 10% environ des 8.000 malades répertoriés dans le monde. Comme lui, il provoque fièvre, toux et difficultés respiratoires.