La Bulgarie exhorte l'UE a durcir le ton contre le Hezbollah

Avec Reuters
— 

La Bulgarie a exhorté lundi les gouvernements européens a adopter une position plus ferme contre le Hezbollah après avoir imputé au mouvement islamiste l'attentat perpétré contre un autocar de touristes israéliens à l'aéroport de Bourgas en Bulgarie l'an dernier. L'Union européenne a résisté aux pressions des Etats-Unis et d'Israël qui la sommait de placer le Hezbollah sur liste noire, affirmant qu'une telle décision pourrait fragiliser le gouvernement libanais et contribuer à l'instabilité au Proche-Orient.

Le Hezbollah est un acteur majeur de la sphère politique libanaise et un soutien de poids pour le Premier ministre Najib Mikati. Le ministre des Affaires étrangères bulgare, Nikolay Mladenov, devrait présenter les conclusions de l'enquête lors du Conseil européen des ministres des Affaires étrangères ce lundi. En se rendant à cette réunion, Nikolay Mladenov a déclaré à la presse que l'Europe devait prendre des mesures collectives contre le Hezbollah.