Libye: Appel à ne pas manifester à Benghazi pour le jour anniversaire du soulèvement

Avec Reuters

— 

Des dirigeants favorables à l'autonomie de la Cyrénaïque ont appelé à l'annulation de rassemblements contre le pouvoir central prévus ce vendredi dans l'est de la Libye à l'occasion du deuxième anniversaire du soulèvement à l'origine de la chute de Mouammar Kadhafi. Ils redoutent que ces manifestations ne provoquent un nouvel accès de violences dans un pays où l'insécurité prévaut, notamment en Cyrénaïque, berceau de la révolte.

«Tout le monde porte des armes à Benghazi, où règnent un chaos et une confusion générale», a expliqué un activiste, Zeid al Ragas. «En tant que militant, il nous incombe de ne pas exacerber la situation pour notre ville, d'où notre décision de rester chez nous le 15 février.» Le deuxième anniversaire de la révolte contre Mouammar Kadhafi tombe en réalité dimanche mais les festivités devraient débuter dès ce vendredi soir pour rendre hommage à l'avocat et défenseur des droits de l'homme dont l'arrestation à Benghazi le 17 février 2011 a mis le feu aux poudres.

Mesures de sécurité renforcées

Les rues de Benghazi et de Tripoli sont pavoisées aux couleurs libyennes. Dans la capitale, les automobilistes klaxonnent et diffusent de la musique patriotique. Les mesures de sécurité ont toutefois été renforcées, et policiers et miliciens vérifient les papiers d'identité et fouillent les coffres de voiture. Dans cette optique, le Premier ministre, Ali Zeidan, a annoncé la fermeture ce week-end des frontières de la Libye avec ses voisins tunisien et égyptien.

L'insécurité et l'anarchie présentent notamment un casse-tête à Benghazi où les attaques par des groupes islamistes d'étrangers et de membres des forces de sécurité sont devenues monnaie courante. A tel point que fin janvier, le Foreign Office a conseillé aux ressortissants britanniques de quitter la capitale de la Cyrénaïque en se référant à "une menace précise et imminente' visant les Occidentaux.

Le sentiment autonomiste est fort en Cyrénaïque, une province située à un millier de kilomètres de Tripoli et dont le sous-sol héberge la majorité des ressources pétrolières du pays. La Cyrénaïque jouissait d'une autonomie relative avant l'arrivée au pouvoir, en 1969, de Mouammar Kadhafi.