Egypte: Manifestation islamiste contre la violence au Caire

Avec Reuters

— 

Des milliers d'islamistes ont manifesté ce vendredi au Caire contre la violence à l'appel de la Gaama Islamiya, un groupe salafiste qui a réintégré le jeu politique depuis le renversement de Hosni Moubarak après avoir pris les armes contre l'Etat central dans les années 1990. Cette manifestation, à laquelle les Frères musulmans et leur vitrine politique, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), ont apporté leur soutien de principe sans appeler leurs militants à y participer, visait à dénoncer les violences qui émaillent les protestations contre le pouvoir.

La manifestation, organisée devant l'université du Caire, était baptisée «Tous ensemble contre la violence». On a vu des calicots affirmant «Non à la violence, oui à la 'charia'». La foule scandait notamment «Le peuple veut une poigne de fer». «Celui qui est arrivé au pouvoir au moyen des urnes ne sera pas délogé par des cocktails Molotov», a lancé un prédicateur qui dirigeait la prière hebdomadaire.

Pour leur part, des adversaires de Mohamed Morsi, élu l'an dernier à la tête de l'Etat, se sont réunis vendredi, comme chaque semaine, cette fois devant Al Kouba, l'un des palais présidentiels situé à la périphérie nord de la capitale. Ils étaient plusieurs centaines en début d'après-midi. On estime à une soixantaine de personnes le nombre de personnes tuées en Egypte depuis la fin janvier.