Le sud de l'Europe appelle à l'aide

©2006 20 minutes

— 

Les pays du sud de l'Union européenne, confrontés à l'afflux d'immigrants africains, ont demandé hier à leurs homologues du reste de l'Union une solidarité qui aille au-delà des paroles pour les aider à contrôler leurs frontières maritimes. Une position soutenue par la Commission. Seuls trois Etats (Italie, Portugal, Finlande) participent actuellement, avec l'Espagne, à des patrouilles maritimes laborieusement mises en place cet été au large des îles Canaries, où 22 000 clandestins sont arrivés au péril de leur vie depuis le début de l'année.