La Californie poursuit l'industrie automobile

©2006 20 minutes

— 

Après les fabricants de tabac, la Californie s'en prend aux constructeurs automobiles. Le démocrate Bill Lockyer, ministre de la Justice du grand Etat de l'Ouest américain a annoncé mercredi avoir lancé des poursuites, au civil, contre six grands groupes industriels de la voiture américains et japonais : Chrysler, General Motors, Ford, Toyota, Honda et Nissan, pour leur participation au réchauffement climatique.

« Des milliers de véhicules émettent des quantités massives de dioxyde de carbone contribuant au réchauffement climatique, mais le gouvernement fédéral et les constructeurs automobiles ont refusé d'agir. Il est temps que ces entreprises soient tenues responsables de leur contribution à cette crise », peut-on lire dans la plainte déposée au nom « du peuple californien » et qui demande des dommages et intérêts d'un montant non précisé. La Californie est l'Etat américain le plus peuplé, avec 35 millions d'habitants, et celui qui compte le plus de voitures avec 32 millions d'immatriculations. Il est aussi le douzième pollueur de la planète. Selon Bill Lockyer, la pollution automobile représente presque « 20 % » du dioxyde de carbone émis aux Etats-Unis. Cette proportion monte à 30 % en Californie.

C. L. (avec AFP)

La Californie a imposé aux constructeurs automobiles, dès les années 1970, l'adoption d'essence sans plomb et de catalyseurs.