Du cheval retrouvé dans une sauce de la filiale britannique de Wal-Mart

Reuters

— 

La société britannique de grande distribution Asda, filiale de l'américain Wal-Mart, a annoncé ce jeudi le retrait de quatre de ses produits dont une sauce bolognaise dans laquelle de l'ADN de cheval a été découvert.

«Nous avons un résultat préliminaire qui suggère la présence d'ADN de cheval dans notre sauce bolognaise au boeuf», a déclaré une porte-parole.

«Nous adoptons une approche très prudente, aussi, par précaution, nous retirons en plus trois autres produits au boeuf fabriqués par le même fournisseur», a-t-elle ajouté.

Le même interméiaire que Tesco

Les produits en question provienne d'une usine de la compagnie irlandaise Greencore à Bristol.

En janvier, Asda avait déjà retiré quatre produits contenant des traces d'ADN de cheval. Ils provenaient de la compagnie Silvercrest, qui a également livré des plats commercialisés par Tesco et d'autres distributeurs dans lesquels de la viande de cheval a aussi été découverte.

La firme irlandaise Rangeland Foods, qui fournit notamment la chaîne de restauration rapide Supermac, a elle aussi annoncé jeudi le retrait de steak hachés surgelés contenant 5 à 30% de viande de cheval.

Un anti-inflammatoire dans la viande

Du phénylbutazone a par ailleurs été découvert dans six carcasses de chevaux abattus en Grande-Bretagne, exportés en France et potentiellement destinés à la consommation humaine, selon l'agence de sécurité alimentaire britannique (FSA).

Le phénylbutazone, un anti-inflammatoire pour les chevaux de course, est interdit par précaution aux animaux destinés à la consommation humaine.

Enfin, trois personnes ont été arrêtées dans le Yorkshire et au Pays de Galles dans les locaux d'entreprises où les services de police chargés de l'enquête avaient auparavant procédé à des perquisitions, rapporte la presse.