Jordanie: Ouverture du procès de membres présumés d'Al Qaïda

Avec Reuters

— 

Le procès de onze membres présumés d'Al Qaïda, accusés d'avoir planifié des attentats suicide dans la capitale jordanienne, s'est ouvert jeudi à Amman, rapportent des sources judiciaires.

Les onze hommes de nationalité jordanienne ont plaidé non coupable des accusations de «détention d'explosifs, complot en vue de mener des attaques terroristes et franchissement illégal de frontière».

Des attentats en préparation

Selon l'accusation, les suspects préparaient des attentats dans des centres commerciaux d'Amman ainsi que dans le quartier d'Abdoun, qui héberge de nombreuses ambassades étrangères. Ils auraient prévu d'attaquer l'ambassade des Etats-Unis en utilisant des mortiers et des kamikazes.

Lorsqu'elles avaient annoncé avoir déjoué le complot, en octobre dernier, des sources sécuritaires jordaniennes avaient indiqué que les hommes avaient séjourné en Syrie, sans préciser la date de leur retour en Jordanie.

En 2005, Al Qaïda avait revendiqué trois attentats suicide qui avaient fait une soixantaine de morts dans des hôtels de luxe d'Amman.