Profanations de tombes musulmanes dans un cimetière à Jérusalem

Avec Reuters

— 

Des graffitis anti-musulmans ont été découverts jeudi sur des tombes dans un cimetière musulman de Jérusalem, a annoncé la police.

Au total, dix tombes ont été profanées. Sur l'une d'entre elles figurait «morts aux arabes».

«Le prix à payers»

Une expression signifiant «le prix à payer» a aussi été barbouillée en hébreu sur une autre. Il s'agit du slogan utilisé par certains colons juifs radicaux pour évoquer le châtiment qu'ils exigeront si le gouvernement israélien décide de revenir sur les colonies établies en Cisjordanie. La police a annoncé l'ouverture d'une enquête.

Les attaques sous le slogan «prix à payer» ont visé des églises à Jérusalem et des mosquées et maisons palestiniennes ainsi que le site d'un cimetière militaire israélien en Cisjordanie.

La Cisjordanie et Jérusalem-Est comptent environ 2,5 millions de Palestiniens et 500.000 colons juifs.