Effondrement à Tchernobyl

— 

Le toit d'une salle des turbines s'est affaissé sous le poids de la neige.
Le toit d'une salle des turbines s'est affaissé sous le poids de la neige. — CHERNOBYL NUCLEAR POWER PLANT / REUTERS

Une partie d'un bâtiment annexe au réacteur nucléaire n° 4 de Tchernobyl, accidenté en 1986, s'est effondrée, ont rapporté mercredi les autorités ukrainiennes. Elles ont déclaré qu'il n'y avait aucun blessé et qu'il n'y a pas eu «de modification des niveaux de radiation dans la zone industrielle de la centrale nucléaire de Tchernobyl et dans la zone d'exclusion [de 30 km]». L'effondrement, survenu mardi, ne concernait pas l'enceinte de confinement qui recouvre le réacteur accidenté, mais une partie de l'enceinte et du toit d'une salle des turbines annexe au sarcophage, qui s'est affaissée sous le poids de la neige. «Il n'y a pas eu de défaillance de sécurité», affirme le ministère des Situations d'urgence. Environ 80 salariés d'un consortium formé par Vinci et Bouygues, qui réalise un nouveau sarcophage, ont été évacués du site par précaution.