Corée du Nord: Un troisième essai nucléaire

— 

Kim Jong-un, le leader nord-coréen.
Kim Jong-un, le leader nord-coréen. — KCNA / CHINE NOUVELLE / SIPA

La Corée du Nord a, selon toute vraisemblance, procédé mardi au troisième essai nucléaire de son histoire, après ceux de 2006 et 2009. Pyongyang a expliqué qu'il s'agissait d'un acte d'autodéfense en réponse à l'hostilité des Etats-Unis et n'a pas exclu des actions ultérieures. Il a aussi déclaré : « Les Etats-Unis et leurs partisans font une triste erreur s'ils pensent que la [Corée du Nord] respectera les résolutions totalement déraisonnables à son encontre. La [Corée du Nord] ne se pliera jamais à aucune résolution. » Avec cet essai, la Corée du Nord veut faire croire qu'elle peut procéder à un tir de missile avec ogive nucléaire, assurent les experts. C'est « particulièrement préoccupant pour les Etats-unis, le Japon, la Corée du Sud et d'autres », juge Shashank Joshi, du Royal United Services Institute, un laboratoire d'idées britannique. La communauté internationale a condamné cet acte et le Conseil de sécurité de l'ONU a entamé une réunion extraordinaire. De son côté, le Japon envisage de prendre unilatéralement des sanctions contre la Corée du Nord.