Viande de cheval dans des lasagnes: Des sanctions ne sont pas exclues

ALIMENTATION Le ministre délégué à l'Agroalimentaire s'est exprimé ce samedi...

Avec Reuters

— 

Des lasagnes surgelées de marque Findus.
Des lasagnes surgelées de marque Findus. — Scott Heppell/AP/SIPA

Des sanctions pourront être prises contre les responsables de la présence de viande de cheval dans des lasagnes «de boeuf» Findus en cas de faute avérée, a déclaré ce samedi le ministre délégué français à l'Agroalimentaire.

L'antenne britannique du fabricant de produits surgelés Findus a commencé cette semaine à rappeler les lots concernés, après avoir été avertie par l'un de ses fournisseurs, le français Comigel.

Vendredi, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, avait assuré qu'une enquête serait menée.

Une enquête ouverte

«Nous avons dilligenté une enquête, une enquête pour d'abord connaître la vérité et puis pour établir bien évidemment les responsabilités, parce que nous devons ça aux consommateurs», a déclaré Guillaume Garot sur BFM TV.

«Cette enquête permettra de remonter toute la chaîne de la traçabilité pour connaître exactement ce qui s'est passé», a-t-il ajouté. «S'il y a défaillance, s'il y a responsabilité avec faute, il y aura des sanctions, cela va de soi.»

Le «fournisseur responsable» identifié


Comigel, dont le siège est à Metz, dit avoir identifié «le fournisseur responsable» et avoir retiré tous les produits qui lui sont liés.

Une enquête avait été lancée il y a quelques semaines en Grande-Bretagne à la suite de la découverte de produits non conformes vendus dans les supermarchés Tesco et dans des restaurants de la chaîne Burger King.