Colombie: Les Farc vont libérer deux policiers et un soldat

Avec Reuters
— 

Les Forces armées révolutionnaires colombiennes (Farc) se sont engagées ce samedi à libérer deux policiers et un soldat faits prisonniers la semaine dernière, dans un geste apparent de bonne volonté pour tenter de débloquer les pourparlers de paix entre la guérilla marxiste et le gouvernement.

Dans un communiqué, les Farc indiquent qu'ils remettront les trois hommes au Comité international de la Croix-Rouge (CICR). «Nous informons les familles qu'ils sont en bonne santé et qu'ils reçoivent un traitement digne et respectueux», précise la guérilla dans son communiqué, daté de vendredi.

Les Farc et le gouvernement colombien continuent à mener à La Havane des pourparlers de paix, quelques jours après la fin du cessez-le-feu de deux mois mis en place par les rebelles. Le président colombien Juan Manuel Santos a accepté les discussions en pariant que les Farc, affaiblies par dix années d'opérations militaires contre ses bastions, étaient prêtes à la paix. Mais les rebelles disent avoir encore 9.000 combattants capables d'infliger d'importants dégâts aux infrastructures de la quatrième économie d'Amérique latine.