Les pubs mythique du SuperBowl

TELEVISION De la première pub d'Apple au mini Darth Vador de Volkswagen en passant par la série des «Wassup», la sélection des meilleures pubs du Super Bowl par «20 Minutes»...

Bérénice Dubuc

— 

Les casques des San Francisco 49ers et des Baltimore Ravens et trophée Vince Lombardi à la Nouvelle-Orléans, le 1er février 2013.
Les casques des San Francisco 49ers et des Baltimore Ravens et trophée Vince Lombardi à la Nouvelle-Orléans, le 1er février 2013. — REUTERS/Jim Young

Les publicités du Super Bowl, c’est une institution. Rappelez-vous, en 2009, la polémique qu’avait suscité le spot de PETA vantant les mérites des légumes sur la libido, et qui avait finalement été recalé par NBC, qui l’avait jugé trop «chaud»…

Mais ça, c’était avant. Parce que, pour ce cru 2013, et alors que le coût d’un spot de 30 secondes s’élève à 4 millions de dollars (contre 3,5 millions l’an dernier), on ne peut pas dire que les pubards se soient tellement creusé la cervelle. Franchement, avec autant de budget, ils pouvaient faire mieux que des quarterbacks qui nettoient une voiture, même pas torse nu…Alors, plutôt que de céder à la dépression, la rédaction de 20 Minutes a fait son top dix des spots les plus marquants.

La première pub d’Apple, «1984», celle que tout le monde connaît, et qui annonçait l’arrivée du Macintosh, a été diffusée pour la première fois lors d’un SuperBowl.

Pour son spot lors du SuperBowl de 1993, Mc Donald’s avait osé prendre deux joueurs mythiques… de basket: Michael Jordan et Larry Bird. Deux mythes du basket, un pari, un Big Mac à la clé. Simple et efficace.

En 1996, Pepsi frappe un grand coup avec ce livreur de Coca-Cola, la marque concurrente «surpris» par une caméra de vidéo surveillance à trahir son employeur…

Le SuperBowl de 2000 voit la diffusion du premier spot de la série «Wassup».

En 2001, Bud apprend aux hommes ce qu’il ne faut pas faire lors d’un rendez-vous galant.

La même année, la même marque choisi également de rendre hommage aux victimes du 11-Septembre.

En 2003, le Super Bowl XXXVII est l’occasion de diffuser le premier spot de la série des Terry Tate: Office Linebacker. Mythique.

La marque Dorito propose à chaque Super Bowl son spot mémorable. En 2010, on découvrait le Ninja Dorito.

En 2011, c’est au tour de Volkswagen de nous faire rire pour nous vendre sa Passat.

Allez, on est pas si sévères: le spot de Go Daddy et le baiser langoureux que donne la belle Bar Refaeli à un petit «nerd» (alias Jesse Heiman) risque de rester dans les mémoires.