Inquiétude pour les otages au Yémen

©2006 20 minutes

— 

Les négociations pour libérer quatre touristes français retenus en otages depuis dimanche au Yémen étaient toujours dans l'impasse hier. Alors que les ravisseurs ont menacé de les tuer si l'armée intervenait pour les libérer, les autorités yéménites ont assuré qu'elles se donnaient encore « deux ou trois jours » avant d'envisager un recours à la force. Les autorités françaises ont insisté sur la nécessité de ne pas mettre en danger la vie des otages. La tribu à laquelle appartiendraient les ravisseurs avait kidnappé en 2005 cinq Allemands, qu'elle a libérés sains et saufs trois jours plus tard.