Nucléaire: Pas d'avancée aux pourparlers AIEA-Iran

Reuters

— 

Les pourparlers entre l'Iran et une délégation de responsables de l'Agence internationale de l'énergie atomique se sont achevés jeudi à Téhéran sans indice immédiat d'avancée sur la question épineuse des inspections.

Selon les agences iraniennes Isna et Fars, une nouvelle rencontre bilatérale aura lieu le 12 février dans la capitale iranienne. Ces agences ne fournissent aucune autre précision.

L'AIEA avait espéré mettre la dernière main cette semaine à un accord avec la République islamique autorisant l'agence de l'Onu à inspecter la dimension militaire présumée du programme nucléaire de l'Iran.

Pas très optimistes

A Vienne, siège de l'agence, des diplomates ont fait savoir qu'ils ne disposaient pas encore de précisions sur l'issue de la rencontre de deux jours qui vient de se terminer à Téhéran. Ils ont toutefois clairement indiqué n'être pas optimistes quant à l'éventualité d'un accord.

L'AIEA, considérée comme «le gendarme mondial du nucléaire», cherche en vain depuis un an à négocier un accès pour ses inspecteurs aux sites nucléaires iraniens et à leurs responsables.

L'Iran est soupçonné par la communauté internationale, Occidentaux en tête, de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme énergétique et médical civil, ce que récuse énergiquement Téhéran.