Un fils Kadhafi passe devant la justice

avec Reuters

— 

Saïf al Islam, fils de Mouammar Kadhafi, a comparu ce jeudi devant un tribunal libyen pour la première fois depuis sa capture en novembre 2011 après le renversement de son père. Saïf al Islam, qui était l'un des dignitaires du régime de Mouammar Kadhafi, est réclamé par la Cour pénale internationale (CPI).

Sa comparution jeudi à Zentane, ville de l'ouest de la Libye près de laquelle il a été capturé par des révolutionnaires, n'avait pas trait à d'éventuels crimes de guerre, mais portait sur une rencontre en juin avec son avocate désignée par la CPI. Cette dernière, l'Australienne Melinda Taylor, a elle-même été placée en détention pendant trois semaines en Libye à la suite de cette rencontre, les nouvelles autorités libyennes l'accusant d'avoir remis à son client des documents susceptibles de nuire à la sécurité de la Libye.

«Il est inculpé de collusion avec la délégation de la CPI qui est accusée de recel de documents et d'autres éléments relatifs à la sécurité de l'Etat libyen», a dit Taha Baara, porte-parole du parquet. La Libye refuse de transférer Saïf al Islam à la CPI et veut le juger elle-même. Il encourt la peine de mort dans son pays.