L'Union européenne approuve l'envoi d’instructeurs militaires au Mali

Reuters

— 

Les 27 pays membres de l'Union européenne ont approuvé ce jeudi l'envoi de plus de 200 militaires instructeurs au Mali, afin d'entraîner les forces maliennes qui combattent des rebelles islamistes aux côtés de l'armée française.

Les avancées réalisées par les islamistes vers la capitale, Bamako, ont poussé l'UE à accélérer des discussions qui duraient depuis plusieurs semaines, à la demande de la France qui mène des raids aériens depuis vendredi dernier au Mali et une intervention terrestre depuis mercredi.

«Entraîner les forces maliennes» en parallèle

«En parallèle à la réponse militaire que mènent les Français, nous devons entraîner les forces maliennes afin qu'elles puissent contrôler leur propre territoire», a déclaré David Lidington, secrétaire d'Etat britannique aux Affaires européennes, à l'issue d'un sommet d'urgence des ministres des Affaires étrangères de l'UE.

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, s'est félicité du soutien unanime des Vingt-sept et a estimé que l'ensemble des pays européens étaient touchés par le «terrorisme».

La mission de l'UE comprendra de 200 à 250 militaires, ainsi que du personnel de sécurité. Ils seront au Mali d'ici mi-février et seront chargés d'encadrer l'armée malienne sur les questions de logistique, de commandement et de traitement des prisonniers. Les ministres ont précisé que l'UE n'envisageait en revanche pas que des contingents viennent combattre aux côtés des forces maliennes et françaises, ou apporter un soutien sur le terrain.