Prise d'otages en Algérie: 30 retenus algériens échappent à leurs ravisseurs

© 2013 AFP

— 

Trente otages algériens ont réussi à s'échapper jeudi du site gazier en Algérie où ils étaient retenus en otage depuis mercredi à l'aube, a annoncé la Wilaya (préfecture) d'Illizi.
Trente otages algériens ont réussi à s'échapper jeudi du site gazier en Algérie où ils étaient retenus en otage depuis mercredi à l'aube, a annoncé la Wilaya (préfecture) d'Illizi. — Kjetil Alsvik afp.com

Trente otages algériens ont réussi à s'échapper jeudi du site gazier en Algérie où ils étaient retenus en otage depuis mercredi à l'aube, a annoncé la Wilaya (préfecture) d'Illizi. «Trente travailleurs algériens sont parvenus à s’échapper jeudi du site gazier de Tinguentourine (40 km d’In Amenas), où ils étaient retenus en otage depuis mercredi par un groupe terroriste armé» a indiqué cette source, citée par l'agence de presse APS.

Des otages algériens avaient déjà été libérés mercredi par petits groupes mais leur nombre n'avait pas été précisé.

>> Prise d'otages en Algérie: Suivez l'évolution de la situation en direct par ici

Une quarantaine d'otages étrangers sont notamment détenus sur le site par un groupe islamiste lié au réseau Al-Qaïda qui réclame l'arrêt de l'intervention militaire française au Mali voisin.

L'armée algérienne encerclait jeudi ce site gazier du centre-est de l'Algérie exploité par BP, Statoil et Sonatrach. Un Britannique, un Irlandais et un Japonais, présentés comme des otages se sont relayés jeudi sur la chaîne de télévision Al-Jazeera pour réclamer le retrait des militaires algériens.