Syrie: Plus de 100 personnes tuées par des pro-Assad à Homs, selon l'OSDH

Reuters

— 

Plus de cent personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tuées à Homs par les forces fidèles au président Bachar al Assad, rapporte ce jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Selon l'OSDH, qui est basé en Grande-Bretagne mais dispose d'un réseau d'informateurs sur le terrain, une partie des 106 victimes sont mortes brûlées dans leur maison. D'autres ont été tuées par balle ou à l'arme blanche lorsque les éléments pro-Assad ont pénétré dans le quartier pauvre de Basatine al Hasaouïa.

«L'Observatoire a les noms de 14 membres d'une famille, dont trois enfants, et des informations sur d'autres familles qui ont été tuées jusqu'au dernier, y compris une famille de 32 personnes», a déclaré à Reuters Rami Abdelrahman, directeur de l'OSDH, un organisme proche de l'opposition syrienne.

«Il faut que ceci fasse l'objet d'une enquête de la part des Nations unies», a-t-il ajouté.