L'armée israélienne démonte les tentes palestiniennes à «E1»

Reuters

— 

Les forces de sécurité israéliennes ont démonté les tentes palestiniennes installées sur la colline «E1» (East One), en bordure de Jérusalem-Est, où une nouvelle colonnie juive doit être construite, a annoncé ce jeudi la police.

«La zone a été débarrassée de toutes les tentes. Il n'y a eu aucune perturbation», a déclaré le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld. Une cinquantaine de manifestants ont été délogés dimanche de ce site, où les projets israéliens pourraient couper la Cisjordanie en deux, et la Cour suprême israélienne a autorisé mercredi le démontage.

Bande continue d’implantations juives

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu s'est attiré les foudres de la communauté internationale en annonçant en novembre la mise en chantier prochaine de logements sur la colline E1, après la reconnaissance de fait d'un Etat palestinien à l'Assemblée générale de l'ONU.

Le projet créerait, d'est en ouest, une bande continue d'implantations juives entre Pisgat Zeev, aux abords de Jérusalem, et Maale Adumim, où vivent 30.000 colons, à l'endroit où la Cisjordanie est la plus étroite.

En raison notamment des pressions américaines, le gouvernement israélien a pendant longtemps gelé tout projet de construction à E1. Benyamin Netanyahou a souligné dimanche que la colonisation de cette colline n'en était encore qu'au stade de projet, mais qu'elle aurait bien lieu.