Iran: Ahmadinejad veut moins de subventions

avec Reuters

— 

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est intervenu ce mercredi au Parlement pour encourager les élus à autoriser le gouvernement à réduire les subventions pour réanimer l'économie qui lutte actuellement contre les sanctions occidentales. Le Parlement a suspendu la seconde phase du plan de réforme du gouvernement en novembre, expliquant que les réductions des subventions, commencées en 2010, ont contribué à faire grimper l'inflation. De nouvelles réductions pourraient porter préjudice à une économie déjà meurtrie par des sanctions dans les secteurs bancaire et de l'énergie, a déclaré le parlement.

Le président a défendu ce mercredi ces réformes aussi appelées «subventions ciblées», expliquant qu'elles avaient réduit les inégalités entre les riches et les pauvres et qu'elles étaient la clef pour combattre les effets des sanctions. Les réformes ont pour but d'alléger la pression sur les finances de l'état en taillant dans les dizaines de milliards de dollars qu'il utilise pour subventionner les denrées alimentaires et le carburant. L'impact sur la population serait compensé par des paiements mensuels en espèces.