Grande-Bretagne: De la viande de cheval trouvée au rayon «bœuf» de Tesco

Reuters

— 

Le Premier ministre britannique a officiellement condamné ce mercredi la présence de viande de cheval dans des steaks de bœuf vendus par la chaîne de supermarchés Tesco, une affaire qui risque de coûter cher à l'enseigne.

Mardi soir, Tesco a annoncé le retrait des rayons d'une partie de ses stocks de viande de boeuf après la découverte d'ADN de cheval dans certains échantillons au Royaume-Uni et en Irlande. Les autorités irlandaises ont fait état pour leur part de présence de traces très faibles d'ADN chevalin dans les produits concernés mais un échantillon saisi chez Tesco a montré une teneur en viande de cheval d'environ 29%.

«Complètement inacceptable» pour Cameron

«Les habitants de notre pays auront été très inquiets de lire ce matin qu'alors qu'ils pensaient acheter des steaks de boeuf, ils achetaient quelque chose qui contenait de la viande de cheval», a dit David Cameron au parlement, jugeant la situation «complètement inacceptable».

Il a demandé une enquête en urgence de la Food Standards Agency, l'autorité de contrôle des produits alimentaires du Royaume-Uni.

La semaine dernière, Tesco, numéro un britannique de la grande distribution, avait cité la relance de sa gamme de viande comme l'un des facteurs ayant contribué à la forte croissance de ses ventes pendant la période des fêtes de fin d'année.

Excuses de l’entreprise

Une erreur dans la viande commercialisée «est extrêmement grave», a déclaré le directeur technique du groupe en présentant les excuses de l'entreprise à ses clients.

La viande concernée était fournie à Tesco par Silvercrest, une filiale du groupe alimentaire ABP Food Group. Le sujet faisait la Une de nombreux journaux britanniques et irlandais mercredi et il était largement commenté sur les réseaux sociaux.