Etats-Unis: La Maison Blanche s'indigne de l'instrumentalisation des enfants d'Obama par la NRA

E.O.

— 

Barack Obama et ses deux filles, Malia (gauche) et Sasha, le 4 septembre 2012 à la Maison Blanche.
Barack Obama et ses deux filles, Malia (gauche) et Sasha, le 4 septembre 2012 à la Maison Blanche. — P.SOUZA/MAISON BLANCHE

On ne touche pas à Sasha et Malia. «La plupart des Américains considèrent que les enfants du président ne devraient pas servir de pions politiques. Mais aller jusqu'à faire de leur sécurité le sujet d'un spot publicitaire est lâche et répugnant», a écrit dans un communiqué le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, ce mercredi matin. Son prédécesseur, Robert Gibbs, a lui utilisé l'adjectif «écœurant» dans l'émission Morning Joe de la chaîne NBC.

Ils font référence à un spot publicitaire de la National Rifle Association dévoilé mardi soir. Dans la vidéo, le principal lobby des armes accuse le président d'être un «élitiste hypocrite» pour refuser de déployer des policiers dans chaque école, comme le recommande l'organisation, alors que ses filles sont protégées par des gardes du corps du Secret Service.

Obama dévoile son plan de contrôle des armes

«Les enfants du président sont-ils plus importants que les vôtres?» s’interroge le clip. «Alors pourquoi est-il sceptique quant à la présence d’une sécurité armée dans les écoles, tandis que ses propres enfants sont protégés par des gardes armés dans leurs écoles?»

Le président, lui, n'a pas directement répondu. Mercredi, il a dévoilé son plan pour réduire la violence des armes à feu.

La vidéo en question: