Chine: première immolation d'un Tibétain cette année

avec AFP
— 
Un Tibétain s'est immolé pour protester contre la domination chinoise sur la région autonome chinoise du Tibet, première immolation de cette année et portant leur nombre à 96 depuis 2009, ont indiqué dimanche une organisation de défense des droits de l'Homme et Radio Free Asia.
Un Tibétain s'est immolé pour protester contre la domination chinoise sur la région autonome chinoise du Tibet, première immolation de cette année et portant leur nombre à 96 depuis 2009, ont indiqué dimanche une organisation de défense des droits de l'Homme et Radio Free Asia. — Sajjad Hussain afp.com

Un Tibétain s'est immolé pour protester contre la domination chinoise sur la région autonome chinoise du Tibet, première immolation de cette année et portant leur nombre à 96 depuis 2009, ont indiqué dimanche une organisation de défense des droits de l'Homme et Radio Free Asia. L'homme s'est immolé par le feu samedi en début d'après-midi, ont indiqué la radio, basée aux Etats-Unis, et l'organisation Free Tibet, basée à Londres.

Les faits se sont produits à Xiahe, un comté de la province du Gansu (ouest), appelée Sangchu en tibétain. La dépouille de l'homme, identifié par un simple nom, Tsebe ou Tseba, a été ramenée à son village à quelque 4 km de l'endroit où il s'était immolé après une manifestation, selon Free Tibet. Selon l'ONG, il avait à peine plus de 20 ans. Selon les sources citées par Radio Free Asia, il était âgé de 19 ans.

Depuis 2009, plus de 90 Tibétains ont mis le feu à leurs vêtements, et la plupart sont morts, pour protester contre la domination chinoise dans la région himalayenne. Radio Free Asia estime le nombre exact à 96, dont de nombreux moines et nonnes.