Lula pourrait être visé par une enquête pour corruption

Reuters

— 

Le procureur général du Brésil Roberto Gurgel va examiner les déclarations d'un homme d'affaires affirmant que l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva était au courant d'un système d'achats de voix qui a conduit à la condamnation de plusieurs de ses proches conseillers pour corruption.

Les services du procureur ont, dans un communiqué mercredi, précisé qu'il analyserait les allégations de Marcos Valerio, qui accuse également l'ancien président d'avoir financièrement profité de ce système. Lula dément toute implication.

S'il considère que les allégations le méritent, Roberto Gurgel pourra mener lui-même une enquête ou transmettre le dossier à un tribunal. Le résultat de ces investigations déterminera alors s'il y a lieu de poursuivre l'ancien président, qui ne bénéficie plus de l'immunité.