Des élus afghans mettent en garde contre un retrait total des américains

Avec Reuters

— 

Un retrait total des troupes américaines d'Afghanistan après 2014 serait désastreux et replongerait le pays dans la guerre civile, ont estimé mercredi plusieurs députés afghans.

Mardi, pour la première fois, la Maison blanche a évoqué la possibilité d'une évacuation totale alors que l'état-major des forces américaines sur place préconise de maintenir jusqu'à 15.000 soldats en Afghanistan.  Cette question devrait dominer les discussions qui s'annoncent tendues entre Barack Obama et son homologue afghan Hamid Karzaï vendredi à Washington.

La menace d'une guerre civile

«Si les Américains retirent tous leurs soldats sans un plan précis, ce sera de nouveau la guerre civile comme dans les années 1990», a dit mercredi Naeem Lalaï, député de la province méridionale de Kandahar, berceau du mouvement taliban. «Cela permettra aux taliban de s'imposer militairement», a-t-il ajouté.

«Si les Américains quittent l'Afghanistan sans avoir formé correctement les forces de sécurité afghanes et sans les avoir équipées, ce sera un désastre», a dit un autre parlementaire influent, Mirwais Yasini. «Se retirer totalement après 2014, cela reviendra pour Washington à reconnaître sa défaite», a renchéri la députée Shukria Barekzaï.

Les Etats-Unis ont actuellement 68.000 soldats en Afghanistan. D'ici le 31 décembre 2014, date officielle de la fin des missions de combat de l'Isaf, la force internationale d'assistance à la sécurité, ces effectifs doivent être considérablement réduits.