Trois Italiens enlevés dans les eaux nigérianes remis en liberté

Reuters

— 

Trois Italiens enlevés le 23 décembre dans les eaux nigérianes ont été remis en liberté, annonce ce mercredi le ministre des Affaires étrangères Giulio Terzi. «Nos trois marins sont libres et seront bientôt de retour en Italie», dit-il dans un communiqué.

Leur remorqueur baptisé Asso Ventuno a été attaqué par des pirates alors qu'il se dirigeait vers Port Harcourt. Les ravisseurs ont ensuite quitté le bateau, qui appartient à une entreprise de services pétroliers dont le siège est à Naples. Un Ukrainien, dont on ignore le sort, a également été enlevé, selon la presse italienne.

Les actes de piraterie sont fréquents dans le delta du Niger, d'où provient l'essentiel de la production pétrolière nigériane. La semaine dernière, un pétrolier a été pillé et cinq membres d'équipage, qui seraient de nationalité indienne, ont été enlevés, selon l'armateur.