L'armée malienne a repoussé une attaque des islamistes

Reuters

— 

L'armée malienne a repoussé une attaque de groupes rebelles islamistes qui contrôlent depuis avril dernier les deux tiers du Mali, a annoncé mardi le ministère de la Défense dans un communiqué lu à la radio et à la télévision malienne.

Les insurgés s'étaient avancés ces derniers jours vers les positions de l'armée gouvernementale dans la région de Mopti, à 500 km au nord-est de la capitale, après plusieurs mois de statu quo. Des pourparlers de paix entre une partie des insurgés et le gouvernement de Bamako sont prévus jeudi à Ouagadougou, la capitale burkinabé.

Le groupe islamiste Ansar Dine fait partie des groupes rebelles qui ont récemment amorcé un mouvement vers le Sud en direction de positions tenues par l'armée régulière. Ce mouvement a dit avoir mis fin à un cessez-le-feu en raison du projet de la communauté internationale de déployer une force ouest-africaine dans le nord désertique pour en chasser les rebelles.