Deux militaires tués au Cachemire indien

Avec Reuters

— 

Deux militaires indiens ont été tués par balle mardi lors d'un échange de tirs avec des inconnus à proximité de la Ligne de contrôle (LoC) qui divise la région du Cachemire revendiquée par l'Inde et le Pakistan.

Selon un responsable militaire indien, les soldats effectuaient une patrouille de routine non loin de Mendhar, à 220 km au nord de la ville indienne de Jamu, lorsqu'ils ont aperçu «des mouvements suspects à 500 mètres à l'intérieur de notre territoire».

Des accrochages fréquents

«Nos soldats ont sommé (les intrus) de se rendre mais ont essuyé des coups de feu», a déclaré Rajesh K. Kalia, porte-parole du commandement Nord de l'armée. Cet incident survient deux jours après un accrochage le long de la ligne de démarcation (LoC) qui a fait, selon Islamabad, un mort dans les rangs de l'armée pakistanaise lors d'une intrusion de soldats indiens.

Les échanges de coups de feu et les accrochages mineurs entre militaires indiens et pakistanais sont fréquents le long de la LoC malgré un net réchauffement des relations entre les deux anciens «frères ennemis» du «sous-continent indien», qui détiennent chacun l'arme atomique.

D'après un bilan indien, huit militaires ont ainsi péri en 2012 à l'occasion de 75 incidents frontaliers.