Irak: Des ministres boycottent un conseil des ministres

Avec Reuters

— 

Des ministres sunnites et kurdes irakiens ont boycotté mardi une réunion du conseil des ministres pour apporter leur soutien aux manifestations d'opposition au gouvernement du Premier ministre chiite, Nouri al Maliki, ont rapporté des députés.

Des députés du parti laïque Iraqiya, soutenu par la communauté sunnite, ont déclaré que leurs ministres s'étaient abstenus d'assister à la réunion du gouvernement pour manifester leur soutien aux manifestants. «Ils ont décidé de boycotter la session aujourd'hui», a déclaré à Reuters le député Jaber al Jaberi. «Ils considèrent que le gouvernement ne répond pas aux revendications des manifestants (...) et n'accepte pas de partager le pouvoir.»

Des discriminations de la part du gouvernement

Selon le député kurde Alaa Talabani, des dirigeants de son parti ont également demandé aux ministres kurdes de ne pas participer à la réunion. Depuis plus de deux semaines se multiplient à travers le pays les manifestations de la communauté sunnite, minoritaire en Irak, qui se plaint de discrimination de la part du gouvernement central.

Les protestataires bloquent depuis la fin décembre la route qui mène à la frontière syrienne à travers le désert d'Anbar pour dénoncer l'arrestation de gardes du corps du ministre des Finances, Rafaie al Essaoui, une importante personnalité sunnite.