L'Iran espère des changements dans la politique étrangère américaine

Avec Reuters

— 

L'Iran a dit espérer mardi que l'éventuelle nomination de Chuck Hagel au poste de secrétaire américain à la Défense conduira à des «changements pratiques» dans la politique étrangère des Etats-Unis. Barack Obama a confirmé lundi sa décision de nommer l'ancien sénateur républicain du Nebraska au Pentagone mais la ratification du choix présidentiel par le Sénat risque d'être difficile, ses détracteurs rappelant qu'il s'est opposé aux sanctions contre l'Iran et qu'il a aussi un jour critiqué l'influence de ce qu'il a appelé le «lobby juif» à Washington.

«Des changements pratiques»

Interrogé sur ces deux points, le porte-parole du ministère Iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, a dit espérer «qu'il y aura des changements pratiques dans la politique étrangère américaine et que Washington deviendra respectueux du droit des nations».
Le porte-parole, qui s'exprimait lors de son point de presse hebdomadaire, repris par le site d'informations iranien IRIB, n'a pas souhaité s'étendre davantage.