Mali: Contre des groupes armés islamistes, tirs de sommation de l'armée

avec AFP

— 

L'armée malienne a effectué lundi et mardi des tirs de sommation contre des groupes armés islamistes occupant le nord du Mali, qui ont progressé vers la ligne de démarcation entre leurs zones d'influence et les régions sous contrôle gouvernemental, selon une source militaire malienne.
L'armée malienne a effectué lundi et mardi des tirs de sommation contre des groupes armés islamistes occupant le nord du Mali, qui ont progressé vers la ligne de démarcation entre leurs zones d'influence et les régions sous contrôle gouvernemental, selon une source militaire malienne. — Sia Kambou afp.com

L'armée malienne a effectué lundi et ce mardi des tirs de sommation contre des groupes armés islamistes occupant le nord du Mali, qui ont progressé vers la ligne de démarcation entre leurs zones d'influence et les régions sous contrôle gouvernemental, selon une source militaire malienne.

«L'armée malienne a effectué lundi et dans la nuit de lundi à mardi vers Kona des tirs de sommation face à l'ennemi, qui a reculé», a déclaré à l'AFP cette source militaire. Kona est proche de Mopti (centre), qui est la dernière grande ville avant les zones sous contrôle des islamistes.

Chute du nord au printemps 2012

Un habitant de Kona joint par l'AFP a indiqué avoir entendu dans la nuit de lundi à mardi des tirs. «C'est l'armée qui a tiré», selon lui. Les islamistes armés contrôlent entièrement depuis fin juin les trois régions administratives formant le nord du Mali (Kidal, Gao, Tombouctou) et des localités de la région de Mopti, dont Douentza (environ 145 km au nord-est de Mopti-ville).

Le Nord est tombé entre leurs mains et celles de rebelles touareg entre fin mars et début avril 2012, à l'issue d'une offensive de deux mois et demie contre l'armée malienne. Les islamistes ont ensuite évincé de leurs zones leurs ex-alliés touareg.