Les violeurs présumés devant le juge

— 

Cinq des six auteurs présumés du viol collectif d'une étudiante indienne, à l'origine de la vague de colère qui a secoué le pays, ont été présentés lundi devant un tribunal de New Delhi. Les cinq hommes, ainsi qu'un mineur qui sera jugé séparément devant un tribunal pour enfants, sont accusés de viol, d'enlèvement et du meurtre de la jeune femme de 23 ans. En raison de la tension régnant dans la salle d'audience bondée, la présidente du tribunal a décrété le huis clos. En Inde, un viol est signalé aux autorités toutes les vingt minutes en moyenne. Les dirigeants de nombreux Etats indiens ont soutenu vendredi le projet d'abaisser à 16 ans l'âge auquel les mineurs pourront être jugés de la même façon que les adultes, car les mineurs condamnés n'encourent qu'une peine maximale de trois ans de prison. Des experts gouvernementaux examinent aussi des propositions visant à rendre la peine de mort obligatoire pour les viols et à introduire une forme de castration chimique pour les coupables. W