Irlande du Nord: Les violences se poursuivent à Belfast

MONDE Les incidents ont fait cinquante blessés depuis jeudi...

A.-L.B. avec AFP

— 

Des incidents ont à nouveau éclaté dimanche soir en Irlande du Nord, quelques heures après l'ouverture de discussions entre représentants politiques et religieux pour mettre fin à la récente flambée de violences à Belfast qui s'est déjà soldée depuis jeudi par 70 arrestations et une cinquantaine de blessés parmi les forces de l'ordre.
Des incidents ont à nouveau éclaté dimanche soir en Irlande du Nord, quelques heures après l'ouverture de discussions entre représentants politiques et religieux pour mettre fin à la récente flambée de violences à Belfast qui s'est déjà soldée depuis jeudi par 70 arrestations et une cinquantaine de blessés parmi les forces de l'ordre. — Peter Muhly afp.com

La décision de ne plus faire flotter en permanence le drapeau de l'Union Jack sur la mairie de Belfast, capitale de la province britannique d'Irlande du Nord, ne passe toujours pas. Des incidents ont à nouveau éclaté dimanche soir en Irlande du Nord, quelques heures après l'ouverture de discussions entre représentants politiques et religieux pour mettre fin à la récente flambée de violences à Belfast qui s'est déjà soldée depuis jeudi par 70 arrestations et une cinquantaine de blessés parmi les forces de l'ordre.

Divers projectiles, notamment des briques, des bouteilles et des fumigènes, ont été lancés en direction des forces de l'ordre dans plusieurs rues de la ville, selon la police. Les heurts ont commencé après la décision le 3 décembre du conseil municipal de Belfast de ne plus faire flotter en permanence le drapeau reconnaissable entre tous de l'Union Jack sur la mairie.

Cette décision controversée a entraîné depuis des violences répétées de la part de protestants loyalistes, partisans de l'union de l'Irlande du Nord avec le Royaume-Uni. Selon un bilan fourni dimanche par la police, 52 policiers ont été blessés depuis le début de ces heurts. 70 personnes ont été interpellées et 47 inculpées.